Pas de télévision ce soir, je suis sortie dehors auprès de mes plantes qui avaient du mal à s'endormir.
Le crépuscule était doux, légèrement venté, un peu de fraîcheur et puis la nuit est tombée et j'ai revu les étoiles que je contemplais, avec mon père, dans mon enfance. Il m'avait appris à retrouver l'étoile polaire !
J'ai oublié, la grande ourse était bien là lumineuse, la petite ourse était beaucoup moins visible ...
Si je me souviens, pour trouver l'étoile polaire, il fallait compter cinq distances égales au coté du carré de la grande ourse et chercher en direction de la petite ourse.
On lui avait appris cela peut-être à l'armée pour pouvoir se repérer sur les champs de bataille dévastés de la guerre de 1914.
Après l'enfance,il y a eu tellement de pensées qui se bousculaient et ensuite des gros soucis que je ne regardais plus les étoiles !
Certains pleurent encore les morts et moi je regarde les étoiles en attendant la fraternité.